Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 22:13
J'avais envie de faire une petite nav aujourd'hui.
La visibilité étant d'une bonne cinquantaine de km, je vais laisser  l'aspect nav de côté pour un petit vol touristique.
Ca sera un vol côtier direction Saint-Brieuc, et retour via Jugon les Lacs.
Je décolle en 17 avec 10kt plein travers gauche.
Je suis autorisé pour un rolling take off.
Je m'aligne, anticipe le pied à droite, mets plein gaz, puissance OK, badin actif mais je tarde un peu à mettre en ligne de vol, l'avertisseur de décrochage sonne.
Je mets en ligne de vol mais apparemment je ne mets pas assez de manche en avant, et...mon pied glisse sur le palonnier droit qui se retrouve presque sous mon talon! Entre temps mon avion s'est bien décallé à droite, et plus grave, ne pointe pas vraiment  vers l'axe de piste...mais bon, j'appuie fermement, bien qu'inconfortablement, et je parviens à remettre l'avion dans l'axe de piste et à l'y garder.
Je décolle un peu avant 60kt, pallier d'accélération et mise en montée à 70kt. Ouf! Je peux maintenant soulager mon pied droit, et le repositionner correctement.
Etrange, c'est la première fois que ce genre de chose m'arrive! Je dois avoir des semelles un peu trop glissantes.

Je grimpe à 1800ft. Il y a un peu de monde en l'air, je croise un anglais en approche, le vol s'annonce sympathique.

Un peu avant de Cap Fréhel, la tour me
transfère à Rennes Info, qui me demande de rappeler au retour sur Dinard. Ca va être tranquille côté radio, je vais pouvoir profiter du paysage et prendre quelques photos.

Je grimpe doucement à 2300ft, la baie de Saint-Brieuc est magnifique sous ce beau soleil.





Arrivé à Hillion, un peu avant Saint-Brieuc je prends un cap au 120, suivant la N12.




J'aperçois au loin un champ d'éoliennes. Sur le coup je ne me souviens pas l'avoir vu depuis la route.


Tiens j'ai oublié de prendre un top. Pas bien grave, avec la visi du jour c'est bien inutile. Par contre je surveille
régulièrement les paramètres moteur de mon oiseau. Je m'aperçois même que je peux détecter une variation de régime de 50 tours/min à l'oreille, sans avoir à regarder le tachymètre!

J'arrive bientôt en vue de Jugon les Lacs.



Je survole le lac, puis la rivière qui remonte vers le Nord, jusqu'à la mer.
L'endroit est vraiment sympathique!




Je prends congé de Rennes Info pour recontacter Dinard Tour.
Je m'annonce pour un transit côtier par l'intérieur des terres.


Je dois rappeler verticale SWJ, autrement dit verticale Saint-Jacut-de-la-mer.


Arrivé à SWJ je fais quelques jolies photos de l'estran.
J'adore cette vue!

Je ne peux me résigner à atterrir et je ne suis parti que depuis 40 minutes environ,
alors je demande un transit côtier jusqu'au point Echo, au fond de la baie de la Rance.


Je survole bientôt Saint-Briac, et je prends une photo de la plage où sont
Kristell, Hervé et Klervi. D'ailleurs on les aperçoit sur la photo, sous la forme d'un point minuscule :-)

Je remonte la Rance à 2000ft. Verticale Echo je me résouds à annoncer à la radio
"Zulu Oscar, verticale Echo, pour intégrer le circuit".





Je suis autorisé à intégrer en finale 35.
Un pilote s'annonce en entrée de CTR en prenant soin d'annoncer
qu'il est un élève pilote effecutant sa première nav solo.
Sage précaution qui lui vaudra certainement une bienveillance accrue du contrôleur.
On le sent presque timide à la radio. Ca me rappelle des souvenirs...

J'arrive tranquillement en finale en évitant le survol de Plélin tant qu'à faire.
Je m'installe sur le plan à 65kt, vitesse majorée de 5kt en raison du vent de 10kt plein travers droite.
J'arrive trop bas en courte, comme d'habitude.
Je réduis, commence à arrondir puis à décraber.
Je remonte légèrement, je contrôle, tout en prenant soin de maintennir le décrabage et le manche à droite.
Malheureusement je suis un poil haut et ma vitesse devient faible. Ca couine!
Je contrôle en cabrant et j'amortis la "chute". Je touche avec la roulette de queue légèrement en premier, suivi d'un "couic, couic". Mais bon, je n'ai pas rebondi ni ressenti de choc à l'atterrissage.
C'était perfectible mais correct.


Joli vol d'1h pile.
Mon seul regret c'est de l'avoir fait seul.
Paul, faut qu'on arrive à voler ensemble!
Surtout que j'ai vu sur ton blog que tu le poses un peu comme moi apparemment ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans navigation
commenter cet article

commentaires

Paul R. 21/10/2007 12:31

Salut Pat,Ha,... ça me fait rêver de lire le récit de ton vol Pat.....! Les conditions météo avaient l'air extraordinaire hier!Mais de toute façon, hier, j'étais crevé! Après cette grande semaine de cours remplie d'interrogation de partout, je n'en pouvais plus. C'est pourquoi je n'ai pas réservé de vol ce week-end. Faut-dire aussi, j'ai déjà volé mercredi et c'est déjà pas mal ;-) !!!!On a de la chance en ce moment question météo! Pourvu que ça dure!!!Si tu veux qu'on se fasse un vol ensemble, moi je suis en vacances à partir de la semaine prochaine!! Et donc je suis libre pour voler!A bientôt,Paul R.