Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 05:19
Journée bien remplie que celle de lundi: 21h de voyage entre chez moi et la banlieue de Denver, Colorado, où je suis pendant deux semaines.

Voyage extrèmement frustrant car bien qu'ayant demandé une place côté hublot, je n'en ai pas eue. Je ne sais pas pourquoi. Je penche pour un oubli de l'hotesse d'enregistrement. Etait-ce prémonitoire qu'elle soit blonde?... :-) Bref je crois que je vais demander des explications à Air France sur pourquoi un enregistrement via internet a été changé, et pourquoi  il est impossible de s'enregistrer sur les portions du vol effectuées par d'autres compagnies pour Air France.

Après un départ retardé de Rennes, il a fallu speeder pour la correspondance à Paris.
9h40 plus tard j'étais à Atlanta, ou plutôt nous étions car je suis avec un collègue.
De là une bonne  heure pour passer la douane, récupérer les bagages, les déposer sur le tapis des bagages en correspondance, passer le poste d'inspection-filtrage, et rejoindre la porte d'embarquement. On avait une petite demie-heure de rab.
Et nos aéroports Français ils sont ridiculement petits à côté des aéroports américains. Surtout celui d'Atlanta, un des plus  importants avec Chicago et Los Angeles.
Il devait y avoir 15 avions derrière nous sur le taxiway quand on a décollé par un rolling take off speedé comme j'ai rarement vu. Et il y en avait bien sûr autant devant nous quand on a commencé à rouler!

Donc après 1h d'ATR-72, suivie de 9h40 de B767 vieille génération (bruyant et sans vidéo individuelle), nous voilà parti pour environ 4h de B757, plus silencieux et avec vidéo individuelle.
L'approche de Denver ressemble à une approche sur la planète Mars: des hautes plaines désertiques et gelées de couleur ocre.
Au milieu de ce désert: un aéroport gigantesque, démesuré. Des avions partout dans le ciel atterrissant et décollant sur les multiples pistes.

Miraculeusement nos bagages sont arrivés à destination en même temps que nous. C'est assez exceptionnel pour être souligné, quand on prend une correspondance internationnale.
Après avoir pris le train du "concourse", sorte de terminal, jusqu'au terminal principal pour y récupérer nos bagages, pris le bus jusqu'à la zone des loueurs de voitures, grande à elle seule comme l'aéroport de Rennes! Nous avons pris possession d'une petite voiture aux normes d'ici: un 4x4 qui parrait plutôt petit par rapport aux voitures locales.
Et encore, c'est rien à côté de la Californie!
Bref 45 minutes plus tard nous étions enfin dans notre hôtel, aux dimensions locales lui aussi!
La journée s'est terminée autour d'une bière locale et...d'un hamburger-frites :-) Pas un truc insipide à la Mac-Do hein, un vrai gros hamburger bien garni avec une bonne assiette de frites.

Je suis encore bien déphasé.

J'ai bien sûr prévu d'aller voler sur les Montagnes Rocheuses ce week-end.
J'ai reçu une réponse du club de vol à voile local : y'a plus qu'à les appeler pour réserver.
Demain je passe voir une école de pilotage pour un vol en avion.

Le week-end s'annonce intéressant, surtout que la météo semble plutôt de la partie.

J'ai fait quelques photos ce matin en arrivant au boulot et en fin de journée.
Je passe mes journées en réunion. Demain je vais essayer d'en faire avec un bon éclairage.

Image hébergée par servimg.com
Sur la route menant au boulot, les Flatirons, partie des Rocheuses donnant directement sur la haute plaine du Colorado (nous sommes à 2000 m, oui 2000 mètres, d'altitude, au niveau de la route).

Image hébergée par servimg.com
Coucher de soleil sur les Rocheuses, depuis le bureau


Je suis ici, à Superior, Colorado, entre Denver et Boulder:

Agrandir le plan

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans voyages
commenter cet article

commentaires

ti soeur ! 22/02/2008 21:11

Ben voilà qui est agréable! vivement les photos de tes vols ce we...la prochaine fois, negocie avec ton boss pour emmener une infirmière (!!!!) on sait jamais ce qui pourrait t'arriver grand frère (lol!) je ne prends pas trop de place et referait la photographe avec plaaaaaaaaiiiiiisiiirrr!bisous et continus à me régaler!ti soeur

Mathieu 21/02/2008 10:14

Bien d'accord !Les occasions d'observer le monde depuis 35000 pieds sont déjà suffisament rares, alors si il faut en + les gâcher ...

klok 20/02/2008 19:05

C'est pas vrai ! ;-)

pat 20/02/2008 18:04

Mathieu: J'avais ma carte d'embarquement pour le tronçon Rennes-Paris!Mais l'hotesse a dû préférer me mettre à côté de mon collègue. Je lui reproche de ne pas m'avoir signalé que j'allais être changé de place, alors que je lui avait poliment demandé une place fenêtre sur les autres tronçons en lui tendant ma carte d'embarquement imprimée chez moi!Je pense qu'une solution serait la prochaine fois de ne pas dire que je voyage avec d'autres personnes.Le voyage en avion sans vue vers l'extérieur m'est trop insupportable...

Mathieu 20/02/2008 17:49

Etrange que tu n'aie pas eu de hublot car quand tu t'enregistres sur internet, tu choisis ton siège et tu peux imprimer ta carte d'embarquement avec ce même numéro... Et puis la prochaine fois tu pourras demander un cockpiston à Danny qd il aura fini sa formation chez Delta !