Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

8 août 2004 7 08 /08 /août /2004 00:00

Bonsoir,
Il y a 10 mois je m'inscrivais à l'aéroclub de la côte d'émeraude à Dinard.
C'était pour moi le début d'une grande aventure, et la conséquence logique
de tous ceux qui ont un jour attrappé ce virus dont on ne se défait pas.


Quand on s'inscrit dans un aéro-club c'est en général pour espérer un jour voler seul.
L'idée m'a toujours parue très saugrenue. Moi? piloter un avion? Mais quelle idée!
Cette idée j'ai fini par m'y faire. Rassuré par les compliments de mon instructeur et
par ma progression.


Et je dois dire que c'est avec une immense fierté que je vous annonce que j'ai effectué
aujourd'hui mes deux premiers tours de piste en qualité de commandant de bord!


Il faut que je vous raconte comment ça s'est passé:


Nous avions rendez-vous à 16h30 pour mon second vol sur F-GCAL, DR400/120.
(J'ai fait tous mes vols précédents sur un DR221 dont je suis tombé amoureux ;-) mais
qui me résiste un peu)
Le temps était calme, mais pas trop l'équipage, du moins en ce qui me concerne!
En effet, sentant le lâcher approcher à grands pas c'est avec une certaine appréhension que
j'abordais chaque vol.
D'ailleurs dès le premier décollage mon FI m'a fait remarqué que j'étais stressé.
Je ne le sentais pas trop effectivement.
Bref, premier atterrisage tip-top pile-poil.
Second tour, je trouve la finale un peu courte. Normal je vire trop tôt en base me dit mon FI.
Ah bon, eh bien je vais rallonger alors.
Je préfère avoir une finale un peu longue le temps de bien "m'installer" sur l'axe et le plan.
Là, pareil. Atterro impeccable.
Troisième tour....plan, axe, vitesse maitrisée. J'arrive à bien maintenir ma vitesse, je corrige
quand nécessaire pour ne pas arriver trop lentement en courte finale.
On se pose toujours impec et là....là....
-Bon eh bien tu repars tout seul là.
-Quoi? Heu...mais...j'aurais bien fait une scéance de plus moi!
-Bon eh bien on en fait un autre, mais je ne sers plus à rien. Je ne fais rien tu vois.


C'est reparti...
Ouf me dis-je, je l'ai échappé belle!
J'enchaine un autre tour de piste. Toujours impeccable.
On se pose et là....
-Bon tu me laisses sur le taxiway et tu repars seul. Tu fais un touch et un ou deux autres tours, comme tu veux.
Et il ajoute
-Tu te poses et si tu ne le sens pas tu rentres. Mais comme de toutes façons tu vas faire un touch...
S'il le dit...
Et moi qui en remets une couche.
-Mais t'es sûr que j'en suis capable?
J'étais mort de trouille...
Bref le voilà qui descend.
Bon ben mon gars t'as plus le choix maintenant.
Je reprends mes esprits. Je vérifie 3 fois que les volets sont au premier cran.
Je demande à m'aligner.
En cours de roulage je m'assures 3 fois que la verrière est verrouillée et je m'efforce de garder mon calme.
-Alpha Lima autorisé décollage piste 35.
Et c'est parti.
Et là....zen de chez zen le Pat!
Me voilà enchainant à haute voix les actions comme je le fais quand mon FI est là.
Je ne me souviens pas avoir regardé à droite pendant la vent arrière. Peut-être pour ne pas me faire peur ;-)
Là j'ai pensé à vous....car oui, c'est grâce à la pilotlist que j'ai vécu ce moment extraordinaire.
Je prolonge un peu ma vent arrière et je vire en base.
Contrôle vario OK, je devrais arriver sur le plan.
J'arrive sur le plan mais je vire beaucoup trop tôt en finale. Je corrige, je m'annonce en finale 35
tout en sortant les volets. Je maintiens mes 130km/h, je suis bon. Concentré mais d'un calme extraordinaire.
J'arrive en courte, je laisse l'avion s'approcher de la piste en réduisant progressivement les gaz.
J'arrondis doucement et....posé tout en douceur...
Je rentre les volets, je remets les gaz et à la rotation c'est une explosion de joie dans le cockpit!
Je n'ai pu retenir un cri de joie. J'étais vraiment fier de moi.
Il a fallu que je me re-concentre un peu pour mon second tour de piste.
Là j'ai pris un peu plus le temps de regarder le paysage.
Je me suis bien présenté en finale et j'ai encore une fois posé l'avion tout en douceur.
En fait je serais bien reparti pour un troisième tour!


Mon FI m'attendais au club et voyant mon sourire il a su quoi en déduire :-)
Je lui suis très reconnaisant de m'avoir fait confiance.
Il avait plus confiance en moi que moi-même.
J'avais vraiment peur de paniquer une fois seul.
Mais c'est le contraire qui s'est produit. Je n'ai ressenti aucun stress. J'étais simplement concentré,
appliqué, heureux et fier.


Nous avons fêté ça autour d'un verre de whisky avec les habitués du club. Ainsi qu'avec
ma femme et mon fils que j'avais laissé à la plage et qui sont arrivés alors que nous étions
en train de festoyer.
Pour mon petit bonhomme de 2 ans 1/2 ce fut une première aussi. Aujourd'hui il a pour la première
fois accepté de monter dans un avion. Il s'est installé en place droite de "l'avion vert à papa" en
s'exclamant "il est beau!".


Je me souviendrai longtemps de ce 08 Aout 2004...


Voilà, ma petite aventure continue...


Patrice.
12h10 de DC, mais surtout mes 15 premières minutes de vol solo.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans best of
commenter cet article

commentaires

Yves Colombani 01/10/2009 07:30


En lisant ça, évidemment j' ai revécu mon 1er laché.
Je m'en souviendrais toujours.

Je pense que cela c'est passé de la même façon que toi, à une exception prés:
Pendant la finale de mon 1er tour de piste solo, en visant le peigne, tout d'un coup je me suis posé la question: Pourquoi je suis là ????

J'avais 58 ans et j'avais rêvé de piloter depuis tout petit.

Donc pendant que je me posais cette question le seuil s'approchait, mon annonce radio, alignement, point d'aboutissement, volets, rechaufffage carbu ect ect j'avais tout bon et à 300 pieds peut
être sans que je me rende compte j'avais remis les gaz !!!!

Le controleur ???? désolé mais en fait il savait bien sur que c'etait mon 1er laché alors !!

Enfin voila je m'en souviendrais toujours de ce grand moment

Voler que du bonheur

Merci pour ton blog
 Salut


arnaud 30/06/2009 15:35

j'ai vécu ce récit comme si j'y étais !!j'envisage de passer mon PPL et rien qu'en visitant les hangars je ressens cette excitation et cette appréhension.En tous cas, ton histoire m'a donné encore plus envie de foncer à l'aéroclubmerci

pilotaillon 30/06/2009 15:37


Merci!
Alors fonce!


Pat 16/04/2007 12:09

Félicitations!C'est toujours un grand moment.Bientôt la première nav solo alors? :-)

pierre 15/04/2007 15:50

j'ai fait mon premier vol solo vendredi! j'ai exactement ressenti tout ça! Bon, j'ai pas vérifié trois fois si les volets étaient en premier cran par contre!me reste plus qu'à payer le champagne à mon instructeur et aux membres du club!pierre, élève pilote à marmande LFDM (17h à mon actif!)