Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

6 février 2005 7 06 /02 /février /2005 00:00
Ajourd'hui j'ai fait mon vol solo le plus court que j'aie jamais fait: 10 minutes.

La scéance avait bien commencé avec 3 tours de piste en double.

Il s'agissait d'arriver à décraber et à arrondir en même temps.

Je dépose mon instructeur, je refais la checklist avant décollage, je
roule jusqu'au point d'arrêt et...bizarre ce bruit..y'a comme un
"couic-couic", comme quelque chose qui frotte et dont la fréquence est
proportionnelle au régime moteur.

J'hésite un insant à faire demi tour. Je m'aligne, je mets les gaz. J'ai bien les tours, je poursuis le décollage.

Je monte sans problème, arrivé à 1000 pieds je mets l'avion en pallier,
je réduis le régime à 2450 tours et je m'annonce en vent arrière.

Bizarre ce bruit. J'ai vraiment l'impression que y'a quelque chose qui frotte dans le moteur.

La pression d'huile est correcte, et je n'ai aucune alarme.

Je vire en base et je me dis que ce bruit est peut-être le signe d'un
problème mécanique à venir et qu'il serait plus sage d'atterrir.

Je m'annonce pour un complet.

Arrivé au club, mon FI est rentré chez lui pour un moment. Je sais
qu'il écoute la radio alors je l'appelle pour lui signaler la raison de
mon atterrissage prématuré.

Un membre du club fait des essais moteur, sans rien remarquer d'anormal.

Mon instructeur arrive un peu apèrs, on monte à bord et on fait des
essais moteur. Rien d'anormal non plus. Je rallume tous les instruments
pour être dans les mêmes conditions que lors de mon vol et quand je
rallume l'alternatieur: bingo!

C'était donc ça. J'avais pourtant déjà entendu ce bruit
caractéristique. Une sorte de sifflement alternatif dont la hauteur et
la fréquence varie avec le régime moteur. Mais j'ai un nouveau casque
depuis peu qui doit être plus sensible. Mon FI m'a aussi expliqué que
le pilotage m'absorbant moins avec l'expérience (j'ai 21h de vol), je
suis plus disponible pour remarquer le moindre bruit anormal dans
l'avion.

Enfin voilà, un vol solo abrégé mais encore 30 minutes de vol où j'aurais appris quelque chose.



Vivement la semaine prochaine!

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires