Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

15 août 2005 1 15 /08 /août /2005 00:00
Il y a parfois des moments où j'en viens à me demander si j'apprends toujours
à piloter des avions.
C'est qu'entre vacances et week-ends loin de chez moi les occasion de voler se
sont faites rares depuis le 07 Juillet, date de mon dernier vol d'élève pilote. Je précise
car samedi fut tout de même l'occasion de faire un sympathique vol local avec Erwan B.
de passage dans le coin.
D'ailleurs va quand même falloir que je trouve un moment pour étrenner ce BB!
Après la déconvenue de samedi où mon instructeur m'avait malencontreusement oublié,
oubli que je mettrai sur le compte de son "grand âge" et de son emploi du temps de
FI retraité surbooké, nous avions donc rendez-vous aujourd'hui pour notre première nav
en double.
J'avais soigneusement préparé une petite triangulaire Dinard/St Brieuc/Jugons les lacs (cherchez pas
y'a pas de terrain à Jugon)/Dinard, mais mon FI a trouvé la seconde branche trop facile et
surtout elle passait trop à la verticale de St Brieuc.
Ca sera donc un Dinard/St Brieuc/Dinan/Dinard.
Décollage sans histoire dans un ciel comme on en a rarement par ici.
Il y a au moins 100Km de visibilité aujourd'hui.
Cap au 270. L'altitude de croisière choisie est 3000ft. Juste assez pour
aller dire bonjour à Rennes Info en passant 2500ft.
A peine décollé nous voyons déjà notre destination pourtant distante de 31Nm.
Calé sur le QDR 270 de Dinard la conversation va bon train dans l'avion.
Mon FI n'est pas avare en conseils pour bien utiliser la carte. Mon
"problème" à moi, c'est plutôt le calcul des estimées aux points tournants et
les procédures radio.
D'ailleurs au moment de contacter l'AFIS de Saint-Brieuc j'ai quelque peu baffouillé et
mélangé entre Rennes Info que je venais de quitter, Dinard et ma destination!
Va falloir que j'anticipe un peu plus mes messages radio.
Passons sur l'AFIS qui se trompe de piste en service, une bonne raison de rester toujours vigilant.
Je m'intègre pour un toucher en 06 et le prolonge ma vent arrière pour laisser partir un Brazilia.
Je ne suis pas tout à fait satisfait de mon atterro, j'ai l'impression d'avoir arrondi un peu haut, mais
mon FI n'est pas de cet avis, alors tout va bien.
Roulage tranquille sur cette immense piste le temps de recaller le directionnel et de remettre l'avion
en configuration décollage, et c'est reparti!
Nous longeons la côte pour éviter le survol de la ville, pour une croisière au cap 110 à 2000ft QNH.
Les repères défilent et nous apercevons même les immeubles de Rennes à près de 100Km de là!
L'oreille sur la fréquence du SIV de Rennes nous suivons paisiblement notre trait, mon
FI m'expliquant le moindre repère caractéristique du paysage et sa place sur la carte.

Je devine le terrain de Dinan au loin, à l'Ouest de la ville. Il est maintenant temps
de contacter Dinard Tour pour pénétrer la CTR. Après les formalités d'usage, Dinard nous autorise
à passer avec Dinan une fois en vue du terrain. Le vent du jour nous donne une 07 en service.
Le silence est revenu dans l'avion et je m'applique à m'intégrer proprement, ce que je ne parviens
à faire qu'à moitié car j'ai omis de cabrer un peu en ralentissant et j'ai perdu une bonne
centaine de pieds.
J'arrive tout de même un peu haut en finale. Rattrappage de plan tout réduit, finale avec la dégueulante habituelle quand on passe sous la cime des arbres en très courte finale et mon FI me gratifiera d'un "pas mal!".
Ca m'a fait assez plaisir aussi!
Pas le temps de trainer, il faut les rentrer, les trainées justement!
Plein gaz, un peu de manche à gauche, et on redécolle avant le seuil opposé et le lotissement qui le suit.

Je prends congé de Dinan et m'annonce à nouveau à Dinard Tour et là, pas de bol (enfin moi j'aime pas trop),je suis autorisé pour une longue finale 35.
Là on à tout loisir d'admirer la baie de la Rance et le paysage, parce que depuis Dinan la finale elle est
trèèèès lonnnngue.
L'ILS étant hors service aujourd'hui, mon FI ne m'a pas "obligé" à le suivre.
Le seul intérêt que j'y trouve c'est l'approche full patate jusqu'à la hauteur du circuit, après quoi les actions s'enchainent à un rythme sympathique pour se retouver stable à 130Km/h à 500ft.
J'ai été un peu timide sur le pied gauche mais j'ai posé la bonne roue en premier et en douceur, mettant
un terme à 1h05 d'une ballade dont j'aurais aimé qu'elle dure encore un peu.

J'appréhendais un peu cette première nav. J'avais peur de m'ennuyer.
Et je n'en ai pas eu le temps, loin de là!
La semaine prochaine, c'est une autre triangulaire qui m'attend:
Dinard/Rennes/Dinan/Dinard.
Avec, enfin, un passage par la verticale de mon village,
point de report classique pour tous les vols sur ce trajet.

Enfin arrivé à la maison j'ai eu l'agréable surprise de voir 2 coupes à Champagne dressées
sur la table. Même si ma moitié ne partage pas ma passion pour l'aéronautique, elle tenait à
fêter dignement ma première nav.
Et j'ai même une seconde bonne nouvelle : sachant le club en difficultés elle est un peu moins
regardante à mes dépenses en heures de vol.

Elle est pas belle la vie?

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires