Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

18 décembre 2005 7 18 /12 /décembre /2005 00:00
Aujourd'hui était une belle journée d'hiver : 3200 ft de plafond, une brise de sud-ouest, une légère brume et pas loin de 20km de visi.
C'était le jour de ma troisième nav solo: Dinard/Pontivy/Ploërmel/Dinard.


Je fais la prévol et j'appelle mon instructeur qui vient signer mon carnet de vol m'autorisant la nav du jour.
Mon fils et ma femme sont là, à me regarder me préparer pour ma troisième nav solo.
Je prends le temps de m'installer dans l'avion. J'effectue les pré-réglages radio, je prends l'ATIS et je mets en route.
La piste en service est la 17. Je suis rapidement autorisé à décoller, avec une atltitude maxi de 1000ft au départ car un avion du club est en exercice d'encadrement.
Ca commence assez mal : j'ai du mal à trouver mes repères au départ. Je prends doucement le cap prévu: 230° corrigé à 235° pour tenir compte du vent du jour.
J'ai maintenant la baie de St Jacut dans mon aile droite, c'est mon point de début de nav.
Je prends un top, calcule mon estimée suivante et m'annonce en sortie de CTR.
Dinard me transfère "à convenance" vers Rennes info, ça me convient : je contacte donc Rennes Info.
Je suis sous la TMA de Rennes, je grimpe tout doucement jusqu'à 2500ft.

Je ne sais pas pourquoi, mais je prends toujours un cap trop important.
Je corrige régulièrement mon cap en surveillant la côte qui défile à ma droite et qui me donne un bon repère de ma position.
J'arrive bientôt en vue des lacs de Jugon, à droite de mon trait comme je le pensais.
Je corrige et je passe pile sur mon second point de report.
TRAMER. OK, prochain point dans 8 minutes en arrivant sur la forêt de Loudéac.
J'arrive un peu à droite de Colinée, et quelques minutes après, me voilà un peu à droite de la forêt de Loudéac. Etrange cette dérive, j'ai pourtant un peu de vent à ma droite. Mais je tiens mal mon cap.
J'aime pas la ligne droite.... :-)
Je reviens sur mon trait, je calcule mon estimée à Pontivy et je mets un flanquement VOR sur le QDR 125 du VOR des Monts d'Arrée, histoire de ne pas dépasser Pontivy.
Mais bon, arrivé à Loudéac, il suffit de suivre la route qui mène à Pontivy et on trouve facilement le terrain à l'Est de la ville.
Le TB9 est en tour de piste alors que je m'annonce à l'approche de la verticale à 2500ft.
Etrange, ça tourne en 10 alors que j'aurais pris la 28 moi. Je vais avoir un peu de vent arrière à l'atterrissage, mais je préfère me poser dans le même sens que le trafic actuel.
Je m'intègre en vent arrière 10 main gauche à 1400ft. La finale est toujours un peu courte ici, pour ne pas tourner sur la ville.
J'overshoote l'axe, va falloir que je vire un peu plus tôt en finale moi.
J'arrive à la bonne vitesse, j'arrondis, ça s'annonce pas mal mais l'atterro n'est pas aussi doux que j'espérais. Ca fait un "couic" et ça embarde un peu à droite. Je reviens sur l'axe et je remets les gaz.
Oups, faudrait pas oublier de rentrer un cran de volets et de retirer la réchauffe aussi.
Décollage un peu stressant car bien qu'ayant un badin correct j'ai bien senti que j'arrivais un peu vite avec un peu de vent arrière.
Une fois en l'air à bonne hauteur je prends le log de nav de la seconde branche: cap 100 pendant 22 nautiques pour rejoindre Ploërmel.
Là aussi je dérive à droite...je me retrouve rapidement au 110.
Je ne peux pas rater mon premier point tournant de toutes façons: la fôret de Lanouee, un triangle caractéristique à la base duquel je dois passer.
Je rattrape mon trait, et calcule mon estimée suivante.
Je place un flanquement VOR pour ne pas dépasser Ploërmel, mais on ne peut pas le rater de toutes façons: le terrain est au bout du lac dans un méandre de la rivière.
J'ai Josselin dans mon aile droite, et Ploërmel dans mes 1h, reste à trouver le terrain.
J'ai été surpris de voir aussi distinctement ce terrain en herbe parmi les champs.

J'arrive à la verticale à 2200ft, la biroute semble m'indiquer de me poser en 10. Je m'annonce donc
en intégration de vent arrière 10 mais alors que je continue mon 360, la biroute est en fait pendante, immobile. Bon, le QFU préférentiel est le 28, quel côté déjà? Voyons la VAC, bon, soit je prends le temps de faire un second 360 pour revoir la carte et prendre le circuit dans le bon sens, soit je mets le cap sur Dinard et je ne me pose pas. Ca sera un
"Ploërmel, Alpha Lima, changement je mets le cap sur Dinard, au revoir".
J'ai le cerveau qui est passé en surcharge et bien que je sois le seul en l'air plutôt que de commettre une erreur dans mon circuit d'intégration j'ai préféré passer mon chemin et continuer sur Dinard.
Pas très fier sur ce coup là mais au débriefing mon FI me confortera dans mon choix (mais pas tout à fait pour la même raison que ce que je pensais).
Je mets donc le cap au 020 et je me laisse ramener à la maison en suivant le QMR 020 du VOR de Dinard.
Je suis en contact avec Rennes Info, je dois simplement les rappeler en vue de Dinard.
La couche de cumulus au-dessus de moi cause quelques turbullences, je descends donc un peu dans un air plus calme.
Je passe mes points de report en calculant mes estimées et en déroulant ma check TRAMER (enfin je ne le fais pas systématiquement...).
A 3 minutes de la CTR de Dinard, je prends congé de Rennes info, je prends l'ATIS de Dinard et je m'annonce à Dinard, dans le Sud de Dinan.
"Alpha Lima, rappelez en vue du terrain".
"Je rappelle en vue, Alpha Lima".
J'ai bientôt sous mon aile droite le terrain de Dinan. J'ouvre grand les yeux même si je suis à 2500ft dans la CTR de Dinard, on ne sait jamais.
Travers Dinan je suis en vue des pistes de Dinard et la tour m'autorise à m'intégrer en vent arrière main droite 17.
Alors la 17 c'est laquelle déjà?...Aurais-je des problèmes d'orientation mais il m'a bien fallu 30 secondes et un coup d'oeil au conservateur de cap pour visualiser mon circuit d'intégration, que je connais pourtant par coeur (enfin la 17 est relativement rarement utilisée car les vents dominants sont plutôt du Nord, Nord-Ouest ici).
Je commence à descendre full patate, mais j'ai dû tarder un peu car je dois terminer la descente à -1000ft/min pour arriver à 1200ft en début de vent arrière.
Me revoilà chez moi, avec cette longue piste qui défile sur mon aile droite.
Je suis autorisé à l'atterrissage. J'anticipe le décrabage mais le gradient de vent fait son effet:
à mesure que j'approche de la piste ma dérive s'annule jusqu'à arriver dans l'axe à l'arrondi, et j'embrasse la piste en douceur.

Il est 16h35, il fait sombre en cette fin de journée d'hiver.
Je ne suis pas très content de moi mais j'ai encore appris des choses aujourd'hui.
Je vais devoir m'entrainer à l'intrégration sur terrain non contrôlé et certainement aussi mieux préparer mes nav en lisant mieux mes cartes VAC avant le vol.

C'était mon dernier vol de l'année.
Le prochain vol est prévu en début d'année prochaine avec une scéance de mania en perspective.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires