Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 21:29
Y'a des jours comme ça où je me dis que je suis maudit:
Il a fait beau samedi mais y'avait beaucoup de vent et j'avais quelqu'un pour garder Hervé alors moi et ma moitié on est allé au ciné. J'avais donc remis mon vol à aujourd'hui.

Aujourd'hui, beau ciel tout plein de cumulus avec au-dessus un immense ciel bleu, et quasiment pas de vent. good!

C'était sans compter le grain qui s'est déchainé sur le terrain à mon arrivée!... :-(
Mon FI a réussi à se poser avec son élève. Mais c'était plus un hydravion qu'un DR400 qui s'est posé!
Bon ben c'est encore raté me dis-je. Pourtant j'avais vraiment envie de voler après 2 mois et un jour d'abstinence forcée pour cause météo/santé/disponibilité avion, instructeur et élève pilote.

Alors que j'étais quasiment résigné à ne pas voler et que Kristell et Hervé étaient rentrés d'une ballade sur la côte qui tenait plus de la douche que de la promenade dominicale, la pluie s'est enfin calmée.

L'occasion était trop belle, allez, juste quelques tours de piste en double histoire de voir si je sais encore piloter un avion depuis le temps.

Nous voilà à bord de Hotel Kilo, un vaillant DR400/140B.
Hmmm...mise en route, la bête s'ébroue, checklists et roulage pendant le décollage d'un B737 et d'un Trislander.
Paré? Prêt? Go!
120Km/h, une impulsion sur le manche, du pied à droite et nous voilà en l'air.
Rhaaaaaa, ça fait du bieennnnnnn!

Ah, à peine à 500ft qu'on est déjà sous la pluie.
Je vire en vent traversier avec mon repère habituel: la baie de Saint Jacut.
La visi est très bonne entre les averses et le soleil près de l'horizon se glisse entre la mer et la couche de nuage en cette fin d'après-midi hivernale.

Mon FI me remémore les pré-affichages de régimes moteur et le reste revient tout seul.
Nous sommes seuls en l'air, le contrôleur à l'autre bout du micro est un pilote du club et nous nous permettons même de papoter sur la fréquence à propos d'un défaut mineur de notre avion, que nous n'avons pas vraiment constaté d'ailleurs.

Je me pose impeccablement, je me réaligne lentement et je rentre les volets ,retire la réchauffe et je remets les gaz.

Ca papote dans l'avion. Tellement que j'en oublie souvent de sortir le premier cran de volet. Heureusement je m'en aperçois au moment de virer en base car ça fait partie de mon circuit visuel, ou du moins j'ai toujours un coup d'oeil sur le tableau d'alarmes quand je vire en base, après avoir scanné le badin, le tachymètre et le vario.

J'arrive sur le plan et pendant que mon FI joue avec le GPS moi j'amène l'avion au contact de la piste. Parfait. Allez hop, encore un!

Tous les gestes sont revenus, intacts, même l'arrondi. Je suis arrivé un peu haut sur le plan au dernier tour mais j'ai bien rattrappé et j'aurais pu continuer encore. D'ailleurs j'aurais dû demander à faire un encadrement car le plafond le permettait. Enfin ça sera pour la prochaine scéance de double.

Me voilà content d'avoir enfin revolé et rassuré.

La semaine prochaine je vais faire un tour à Laval en solo et Dimanche on emmène Hervé faire le tour de notre village pour fêter ses 4 ans.

Vivement le week-end prochain!

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires