Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 22:17
Aujourd'hui je pars en nav en double, ça fait un moment que ça ne m'était pas arrivé.
Au programme : Dinard-Laval-Angers-Rennes-Dinard.
C'est en effet ma grande nav qu'ont fait en double, histoire pour mon FI de voir si je ne fais pas trop de bêtises, et de me familiariser avec la région Angevine que je ne connais pas.

La météo n'est pas top sur Angers mais le METAR annonce 7km de visi et un plafond correct alors nous mettons bientôt le cap vers Laval,  à bord de F-GHYQ, un DR400/160 que je pilote pour la seconde fois. En effet ce vol me permettra par la suite d'être lâché sur cet avion.

Le contact avec Rennes Info est un peu hésitant, serait-ce mon FI qui m'intimide? Je ne sais pas mais le message initial n'est pas vraiment dans le bon ordre!
Premier T.R.A.M.E.R dans le désordre aussi.
Bon enfin je tiens mon cap, mon altitude, je prends mes marques.

L'arrivée à Laval est un peu "brumeuse". Un avion tourne en basse hauteur du mauvais côté du circuit de piste. L'AFIS n'étant pas là je fais une verticale un peu au-dessus du circuit de piste, mais pas 500ft au-dessus car je suis déjà à la limite des nuages, et je m'intègre en vent arrière 33.

J'arrive un peu bas comme souvent, et je me pose juste au seuil décalé.
On ne s'arrête pas ici et on met le cap sur Angers. Cap au 150, donc.

Là, première erreur, je ne tiens pas compte du vent, et la trace GPS montrera que j'étais nettement à gauche de mon tracé théorique sur tous le trajet.
Seconde erreur quand j'affiche la fréquence du VOR d'Angers pour mettre mon premier flanquement VOR: je laisse la fréquence en standby! Heureusement qu'on ne captait plus le VOR de Dinard, sinon j'aurais pu ne pas m'apercevoir de mon erreur (enfin mon FI l'a tout de suite vu, lui).
Je peine à trouver mes marques, ma carte n'étant pas vraiment bien pliée et la visi largement dégradée.
Heureusement mes flanquements VOR et quelques points de repères telles que des routes bien droites me permettentde trouver mes points de report. Je sais alors que je suis un peu à gauche de ma route théorique.
Je trouve la rivière un peu avant le terrain, mais le plafond et la visi diminuent. Impossible de monter à plus de 1200ft et doit pas y avoir bien plus que 3km de visi.
Le VOR est calé sur le QDR 88 qui passe sur le terrain d'Angers. On vient de passer l'autoroute et on sait que le terrain est tout près. Mais rien...
Une fois ma butée VOR dépassée, je vire à droite pour retrouver l'autoroute, et le terrain apparait en face.
Je m'intègre en vent arrière 26 et gère pas trop mal le vent de travers, bien que je ne mette pas tout à fait assez de manche pour décraber, comme très souvent.

L'AFIS sera très surprise de nous voir arriver par cette visi médiocre.
Moi je suis très content d'être là car j'ai beaucoup appris sur cette branche de nav que je ne connaissais pas. Il est beuaucoup plus formateur de voler en doubler par une visi un peu limite je trouve.

Nous discutons longuement avec un pilote qui s'est dérouté sur Angers, faute de pouvoi rallier Lorient. Je vais payer la taxe à la tour tout en en profitant pour prendre la dernière météo pour Rennes et les environ: il fait beau à Rennes et il fait toujours beau  à Dinard.
Après avoir pris un verre au club nous remettons le cap sur Rennes.

Tracé de Nav et trace GPS avec PocketFMS
La trace GPS s'arrête malheureusement à Angers
à cause d'une mauvaise manip de ma part.

J'étais un peu pressé au décollage et je me suis aligné sans faire la check avant décollage..hum...pas bien. Bizarre, quand je vole seul je prends toujours mon temps à vérifire 2 fois la moindre chose pourtant.

Décollage, cap au 300. J'annonce un plafond estimé à 1200ft et une visi estimée à 3000m au pilote resté au sol en partance pour Lorient. Mais en fait le crois que la visi était de 5000m et le plafond un peu plus haut (on est monté jusqu'à 1700ft où on a presque perdu le sol de vue puis redescendus à 1200ft bien hors des nuages).

La visi s'améliore vite, les points tournants défilent, tout comme les nombreux châteaux et manoirs que nous survolons.
Nantes Info ne nous capte pas, tant pis.
J'arrive dans le SIV Sud Rennes, je tente un contact radio, rien. Bon, est-ce la radio qui nous joue des tours?
Quelques minutes plus tard je parviens enfin à contacter Rennes Info qui nous demande de rappeler en vue.
J'ai préparé une intégration via SE et S. Mon FI m'explique comment arriver sur SE puis ça sera un cap direct sur Rennes avec le VOR depuis SE, puisque nous y sommes autorisés.

Une jolie longue finale plus tard je touche à Rennes avec un atterro qui n'est pas des meilleurs, pas assez arrondi selon mon FI. Mais il m'a troublé en parlant pendant l'arrondi (il m'a dit que je n'arrondissais pas assez et ça m'a déconcentré car depuis un moment il ne dit plus rien à l'atterro :-) ).

Je remets les gaz, et cap au 300 vers l'émetteur de Saint Pern. Oui, c'est pas la route la plus directe
mais j'aime bien passer à la verticale de chez moi au retour de Rennes.
Je prends un top, et roule!
Je m'annonce en sortie de CTR et....je controleur me dit que je peux quitter la fréquence sans m'envoyer sur l'approche ou le SIV plutôt car je suis sous la TMA.
Bon, je passe en écoute quand même, on sait jamais.

Petit 360 au-dessus de la maison: y'a encore un client du bar des voisins garé devant mon entrée de garage! J'imagine que la personne qui est en train de regagner sa voiture est loin de se douter que le propriétaire de la maison dont il gène l'entrée est en train de faire un 360° en avion juste au-dessus de lui!

Bon, plus besoin de la carte pour rentrer à Dinard. Mon FI essaie de me poser une colle mais non: je connais bien ce village avec rivière, canal et étang: c'est Evran.
Devant cet échec manifeste il me dit: "bon, on se déroute vers Dinan". Je prends un Top, et à la question "cap estimé?" je repond "heu, 330°".
"-t'es sûr?"
"-heu...oui, 330 ou 320"
"-plutôt 330°"
Ben oui, je le disais! :-)
-"Estimée d'arrivée?"
Mes deux doigts me disent qu'on y sera dans 5 min de vol.

En effet quelques minutes plus tard j'ai Dinan en vue.
Je contacte Dinard tour car la CTR de Dinard commence vers là à 1500ft et je dois faire ma verticale à 2000ft à Dinan.
Dinard me transfère aussitôt sur Dinan.
Un avion est au décolage pour des tours de piste. Je pourrais arriver en vent arrière avant lui sans
le gèner selon mon FI mais je préfère prendre mon temps et l'avoir devant moi plutôt que derrière.
Je m'annonce donc en intrégration vent arrière 07 et je vire à gauche.
Je suis l'avion qui décole.
Son tour de piste n'est pas très académique: il est immense!
En plus il converge sévèrement en vent arrière.
Je suis plus rapide que lui alors j'ai sorti un cran de volets très tôt mais comme trop
souvent je perds de l'altitude quand je ralentis en vent arrière.
Pourtant je compense, mais pas assez...
Finale un peu basse comme souvent mais pas trop mal.
J'arrive à la bonne vitesse, et je touche sur les lettre du seuil 07.

L'avion qui nous précédait est sur le taxiway, l'instructeur en descent, ça ressemble à un lâcher!

Je ne traine pas car la piste ne fait que 850m et je mets le cap sur Dinard.
Histoire de pratiquer un peu je tripote le VOR pour un direct sur le terrain et...mais qu'est-ce qu'il me dit lui? Pas de VOR au Nord?...et là je m'aperçois que j'ai laissé la fréquence du VOR de Rennes.
Mon FI me dit que je devrais réviser un peu la radionav avec Flight Sim.
Ce qui m'étonne le plus c'est que quand je suis seul je vérifie systématiquement la fréquence du VOR... et je "répète" déjà mes nav avec Flight Sim.

Bon avec tout ça j'ai aussi oublié de rentrer les volets et de couper la pompe.
Moralité: ne jamais rien faire d'autre avant d'avoir rentré les volets, coupé la pompe et terminé la check après décollage.

Le vol se termina par une longue finale 35 à Dinard et un arrondi bien rattrappé (je suis légèrement remonté à l'arrondi).

Voilà, 2h30 de nav où j'ai encore appris aujourd'hui.
La prochaine sera la même en solo, puis révisions de mania, puis PPL certainement en Juillet.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires