Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 20:13
Je n'avais pas fait de mania depuis le 14 Juillet, date de mon test PPL.
J'avais envie d'une bonne révision. J'ai donc profité de ce vol, ou pour une fois j'étais seul.
Je n'ai pas volé depuis près d'un mois, et comme souvent j'arrive au club en me demandant si je sais toujours piloter un avion.
Ai-je même déjà piloté un avion? Non là j'exagère, j'ai un papier de la DGAC et un compte en banque qui atteste que j'ai bien environ 70 heures de vol au compteur et une licence de pilote valide.
J'ai réservé Alpha-Lima. DR400/120. Suffisant pour s'entrainer seul.

Il y a 11 kt du 050,  assez pour travailler le vent de travers en 35 mais pas trop pour que ça reste
très gérable.

Je fais une prévol complète, refais connaissance avec l'oiseau. M'installe à bord et commence à dérouler les checklists.
Peu après je m'élance sur la piste 35. Un peu inquiet de voir un vol de vanneaux là, posé sur la piste à quelques centaines de mètres de moi. Mais bon, c'est habituel ici et ils devraient décoller bien avant moi.
Sauf que les vanneaux ont décollé tardivement et avec un plan bien supérieur au mien.
J'ai dû faire un pallier au ras du sol au décollage pendant que le vol de vanneaux me passait dessus pour ne pas m'en emplafonner quelques uns!
La prochaine fois je me fais une inspection de piste (aller/retour en roulant) avant de décoller!

Bref me voilà en l'air pour un tour de piste d'échauffement.
Je m'applique.
Décrabage et arrondi pile poil, posé en douceur. Je repars pour un tour.
Second atterrissage moin bien maitrisé mais joliment rattrappé (je suis remonté lors du décrabage).
Bon ça va, je sais encore poser cet avion, je demande à la tour d'aller faire de la mania dans le Nord de Saint-Suliac.
Accordé. Quand la tour me demande quelle sera mon altitude d'évolution je réponds un "entre 2500 et 500 pieds, si possible" :-).

Quelques minutes plus tard je commence une série de virages à 45° à droite et à gauche.
Dans les normes. Mais le soleil rasant et puissant m'éblouis sur un secteur du virage et la tenue du pallier n'est pas facile.
Je ralentis en pallier, passage en vol lent à 120 km/h,  un petit 180 à gauche bien tranquille et je repasse en configuration lisse en croisière. 2500ft,  réchauffe, pompe, je réduis tout, j'attends le décrochage, biiiip, et hop, bien récupéré, pas perdu beaucoup d'altitude et j'ai pas "piqué" comme je faisais souvent en instruction.
Bon va falloir trouver un champ parce que je sens que cet avion va tomber en panne...
(oui habituellement on coupe d'abord les gaz mais là je préfèrerais pouvoir me faire une approche en plané quasiment jusqu'au bout et éviter une zone urbanisée).
Réchauffe, pompe, je coupe les gaz, prends 140km/h, cool je vais me le faire!
Oui sauf que j'ai sorti le second cran de volets un peu tôt et à mon avis je me serais posé avant.
Mais bon, sans FI à bord je ne peux pas descendre à moins de 500ft sol de toutes façons...

Je décide donc d'aller travailler les PTE sur le terrain.
J'appelle la tour, je la rappelle une fois à la verticale, mais y'a pas mal de trafic en approche.
Je fais un 360 d'attente, puis j'annonce que je vais me promener du côté de Novembre Echo Delta (Pointe du Grouin) en attendant que les avions atterrissent.
Sauf que le DR400/120 il est bien moins rapide que le 160 et que la tour me rappelle alors que je passe à peine Saint-Malo.
J'annonce que je fais un tour sur Rothéneuf et que je reviens sur le terrain.
La visi est magnifique. Dans mes 10h j'ai Jersey nettement visible, en face je vois toute la côte Normande, et dans mes 2h, le Mont Saint-Michel au fond de sa baie....

Virage serré sur la baie de Rothéneuf et j'arrive enfin verticale terrain, autorisé pour un encadrement 35 main gauche. Mon premier encadrement en solo!
Tout pile poil jusqu'en finale, mais je sors le second cran de volets trop tôt (contrairement à mon habitude de le sortir trop tard). Et je me fais avoir par le vent comme un débutant. Posé largement avant la piste (enfin j'ai remis un peu de gaz pour me poser sur la piste, hein...).
Je repars pour un tour.
Pareil, pile poil jusqu'en finale, je pense que ça l'aurait fait si j'avais piqué un peu plus après avoir sorti le second cran de volets et en comptant sur l'effet de sol. Mais j'ai préféré assurer en mettant un peu de gaz, pas la peine de rister de se prendre une balise de seuil de piste pour si peu. Et la prochaine fois je viserai les plots IFR, ça me fera de l'entrainement pour la compétition annuelle d'atterrissage de précision organisée par le club.

Voilà, 58 minutes de bonheur, une saine révision de mania et des procédures.
Je vais devoir maintenant m'abstenir de voler jusqu'à la naissance de bébé. S'agirait pas qu'il/elle naisse alors que je suis en vol.
Prochain vol un peu avant la fin de l'année si tout va bien.


Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires

FredFun 03/11/2006 16:36

Je suis en instruction, et j'ai vraiment hâte de savoir faire tout cela tout seul, pour aller me balader seul ou avec des copains, quand je veux, et où je veux !Merci pour ton message d'encouragement sur mon blog, je suis sûr que j'y arriverai, mais il y a toujours des moments de doute pendant l'instruction, c'est tellement plus compliqué que de conduire une voiture !!!