Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 21:37
Initialement je devais voler avec mon petit bonhomme, car il n'a pas encore eu son vol d'anniversaire cette année, et son cousin.
Mais l'un a la varicelle, et l'autre une gastro.
Mais bon, l'envie de voler étant ce qu'elle est, pressante, je me suis quand même envoyé en l'air, tout seul.
La visi était crapoteuse à souhait.
L'ATIS passait 6km de visi, avec un vent quasiment dans l'axe de piste.
Me voilà donc parti pour Cancale, via la côte.
La mer est basse, la brume bien présente, et les cumulus pas loin au-dessus de moi.

Arrivé à Cancale je demande à la tour l'autorisation de faire des excercice dans le Sud de la ville.
Pas de trafic connu, le ciel est à moi.
Je commence une série de virages à 45° pour commencer. Pas facile car il n'y a aucun repère d'horizon : tout est blanc. Je ne tire pas assez sur le manche et je perds un peu d'altitude.
Après quelques tentatives j'arrive à faire mes virages à peu près dans les clous, mais je vais laisser les 60° prévus pour une prochaine fois.
Je monte un peu jusqu'à 2400 ft, en évitant les nuages, je réduis à 150 Km/h, pompe, réchauffe, et je me livre à un de mes excercices favoris : la descente en spiralant, incliné à 45° et en maintenant la vitesse stable à 150 Km/h.
C'est un excercice au programme du PPL qui a pour but de pouvoir descendre dans un trou de nuage.
Mais c'est aussi très bien pour admirer le sol :-)
Je ne maintiens pas bien ma vitesse au premier essai : j'ai pris 20km/h dans la descente.
Le second essai sera plus concluant.

Je signale à la tour que j'ai terminé mes excercices et demande à intégrer le circuit
"-par un retour côtier?" me demande la tour.
"-hmmm, ce sera via Echo", réponds-je.

La Rance brille dans la brume, on aperçoit les ponts qui matérialisent le point Echo au fond de la baie.
Arrivé à Echo, la tour me demande de suivre le cap 270 jusqu'à intercepter la finale 35, je suis N°2 avec un avion anglais à 4 Nautiques en finale.

Je ne vois pas le terrain mais j'aperçois quelques bâtiments qui brillent à travers la brume.
Je joue un peu avec le VOR, bien que ça ne soit pas nécessaire car le terrain sort peu à peu de la brume.
Peu après avoir traversé la Rance, la visibilité augmente très nettement.

J'avais renoncé à faire un encadrement vu le plafond mais arrive au terrain ça semble tout à fait possible.
Je regarde l'heure...bon, Kristell ne va pas tarder à arriver alors ça sera un complet.

Ca sera une approche semi-rapide. Je ne maitrise pas encore la vraie approche rapide.
J'ai fait de meilleurs atterros. Comme souvent j'étais parti pour faire un kiss mais j'ai fait un "couic-couic". Je devais avoir encore un peu trop de vitesse à l'arrondi. Je pense aussi que j'ai arrondi un peu trop bas.

En fait j'aurais dû faire un ou deux tours de piste en plus, ça m'aurait permis de m'entrainer et évité  d'attendre 30 minutes à la pompe à essence que le précédent avion la libère.

Enfin voilà, 36 petites minutes fort agréables et enrichissantes.
Vivement le prochain vol, en famille ou en DR221.

Mes "gribouillages aériens", dans le Sud de Cancale, sur la baie du Mont Saint-Michel

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires