Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 22:14

J'ai profité d'une semaine de repos entre mon ancien boulot et mon nouveau pour voler un peu .

Aujourd'hui je suis donc allé me promener dans la campagne Fougeraise, le Coglais.

Le but du jeu étant de voir si je sais encore tenir un cap et trouver un hameau sans GPS .

 

Bon de toutes façons côté GPS il va falloir que je m'en passe, Navigation refusant de trouver mon GPS bluetooth. Je n'en ai de toutes façons pas besoin mais j'aurais aimé avoir une trace. Je n'ai pas non plus mon PDA sous la main.

 

Me voilà donc parti pour ma mini-nav.

Décollage "bien rattrappé"...pas bien anticipé le vent de travers...on a fait mieux!

Je grimpe, bringueballé par des turbulences et me dirige vers mon point de début de nav.

 

Mon premier point est Louvigné du Désert, une petite ville à 8 minutes de vol, perdue dans la campagne, comme son nom l'indique .

Le second point est à 4 minutes au 250. Mais comme souvent je corrige trop le vent. Enfin arrivé à destination je dois avoir dérivé d'1Km à droite de la route prévue. Je suis l'autoroute et trouve rapidement le Haut Primaux, hameau où habite ma belle-soeur:

 

hautprimaux.jpg

 

 

Le continue vers l'étang du Boulet, environ 7 minutes au 240. Puis je prends le cap 35 pendant 4 minutes pour survoler Bazouges la Pérouse, puis plein Est jusqu'à croiser le Couesnon, que je suis jusqu'à Pontorson.

Avec la visi du jour l'intérêt était de trouver ces villages et d'arriver à peu près dessus. On voit jusqu'à Jersey!

Le jeu est donc de ne pas utiliser la côte ou le Mont Saint-Michel pour se situer.

 

Après cette balade j'arrive verticale terrain et..la piste est occupée par des moutons situés à un peu moins de mi-piste sur toute la largeur.

En courte je me dis que ça ne va pas le faire, je remets les gaz et je demande à ce quelqu'un vienne dégager les moutons.

Le camion des paras me dit qu'il y va. Je le vois aller jusqu'à la fin de la bande en dur, mais pas sur la piste.

En effet, une fois en finale...les moutons sont toujours au même endroit. Je remets donc les gaz.

J'essaie en vain de joindre quelqu'un au club. Bizarre, pourtant y'a du monde aujourd'hui.

Je renouvelle mes appels, rien...

Me revoilà en finale et y'a pas...les moutons sont sur toute la largeur de la piste, y compris sur la bande en dur.

Je remets donc les gaz....

Ne parvenant à joindre personne, j'ai vraiment pas de bol...mais où sont passés les ULMs? (je verrai plus tard qu'ils faisaient le tour du Mont avec des clients), je me dis qu'en me posant juste au seuil ça devrait pouvoir le faire.

 

Me voilà donc en finale, vitesse mini d'approche en courte, je m'aligne pour rouler vers un endroit où le troupeau me semble le moins dense (la piste est large!), me pose sans soucis et freine modérément. Et effectivement, je m'arrête au milieu du troupeau.

 

Alors que je roule au club je m'aperçois que le chauffeur du camion des paras non seulement n'a pas chassé les moutons comme il me l'a annoncé, mais il ne regarde pas avant de traverser un taxiway... Enfin il m'a entendu arriver à tant pour me laisser passer...

 

Tout ça m'a fait un peu plus d'1h de vol.

 

Je crois que je vais retourner dans le coin la semaine prochaine avec Hervé pour pouvoir faire de meilleures photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans navigation
commenter cet article

commentaires