Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 22:55

Toute la journée j'ai attendu le moment d'aller fêter le solstice d'été en m'envoyant en l'air!

Ca faisait presque 20 jours que je n'avais pas volé pour de vrai et ça commençait à me manquer.

 

J'avais prévu une petite séance de tours de piste et plus si affinités.

 

Ca a plutôt mal commencé, avec un ULM pendulaire sans radio dans le circuit.

Je le laisse faire son touché, puis je remonte la piste en chassant les moutons.

 

Je m'aligne et je le vois qui prend la 32, comme généralement je patiente au cas où il aurait la mauvaise idée de traverser la piste 22. Ce qu'il a le bougre: il fait un touché, toujours sans radio. J'ai bien fait de patienter sinon ça aurait été très dangereux... Je le conspue à la radio, mais il n'écoute pas...enfin je préviens un autre ULM qui est en approche et qui m'avait confirmé que ma radio fonctionnait correctement.

 

Je décolle, fait mon tour de piste en surveillant l'ULM, me pose par un kiss et je repars pour un tour.

Au second tour, alors que je vire en finale, l'ULM semble s'éloigner vers le Mont mais alors que je suis en finale, je le vois faire demi-tour et se poser à contre-qfu! Enfoiré!

 

Je remets les gaz illico en l'injuriant (hors micro mais ça soulage).

 

Au tour d'après je me repose par un kiss, ce qui semble confirmer que la fois précédente n'était pas qu'un coup de chance .

Bon, comme je sais encore poser cet avion je décide d'aller profiter du paysage, parce que ça en vaut vraiment la peine:

 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/18457620110621200422.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/29269920110621200716.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/87672920110621200816.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/80446120110621201051.jpg

 

Après un petit tour sur la baie je reviens au terrain.

Le pendulaire à voile blanche est toujours posté devant le club.

 

Mais, alors que je m'annonce en finale, le couard qui doit un peu se douter de l'engueulade qui l'attend commence à rouler, pénètre la piste 22, toujours sans radio (je suis en moitié de finale environ) et décole en travers de la 22 (ni sur la 22 ni sur la 32, vue depuis où j'étais à cet instant).

 

Malgré une finale turbulente je stabilise en courte et me pose par un magnifique kiss.

Et sur cet avion ça vous remplit un pilote de joie!

Généralement si on repart pour un tour en se disant que c'est vraiment super, on termine par un atterro en vrac (ça m'est déjà arrivé ).

 

Voilà voilà, une grosse demie-heure de vol avec un peu de vent, et une jolie vue, malgré un abruti dangereux dans les airs (l'autre hein, pas moi ).

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article

commentaires