Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:47

Hier soir je crois que j'ai inoculé le virus de l'aviation à mon collègue de bureau.
C'était son premier vol en avion léger et je l'ai emmené sur la baie du Mont Saint-Michel et Saint-Malo en Emeraude au coucher du soleil.

 

J'ai bricolé un petit montage du décollage:

 


 

Un vol magnifique dans un air calme bien que brumeux et parfois sous une pluie légère (vol en Bretagne oblige Image  ).
De retour au sol après une heure de vol nous sommes restés plus d'une demi-heure à discuter dans l'avion. A regarder la nuit tomber et le Mont s'illuminer.

Quelque chose me dit que ça n'est pas le dernier vol que nous faisons ensemble!

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:29

Ca y est, le camping est réservé pour notre séjour à Duxford les 9 et 10 Juillet.

Le camping de Folwmere à côté du terrain est plein depuis longtemps déjà!

On sera donc un peu plus au Nord, près de Cambridge.

 

S'il y a des lecteurs de ce blog au meeting de Duxford ça serait bien de faire signe.

Je sais qu'on va déjà être quelques-uns à faire le déplacement.

 

Vivement les vacances .

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 15:33

Toute la semaine j'ai attendu avec impatience d'être vendredi soir...

En attendant que l'avion soit libre je joue avec l'appareil photo de mon téléphone en discutant avec un élève pilote.

Il fait beau:

krlomo.jpg

 

Puis vient mon tour d'aller m'envoyer en l'air.

Alors au programme du jour: retrouvailles avec la piste en herbe et exercices de pannes.

 

Je commence par un tour de piste.

Je retrouve la piste en herbe bosselée. Le décollage tient un peu du rodéo avec cette avion sur cette piste!

 

Posé pas tout à fait assez cabré qui me vaut un léger rebond.

Puis je passe aux choses sérieuses.

Une PTU pour commecer.

Pile poil mais je préfère terminer avec un peu de gaz pour ne pas risquer de me poser avant la piste, parce que y'avait quand même pas beaucoup de marge.

 

Je grimpe à 1500ft pour une PTE et je m'applique...mais je suis trop long.

Remise de gaz.

 

Allez, une petite PTU pour changer.

Rhaaa, j'adore ces approches planées!

C'est super sympa et en plus c'est silencieux pour les riverains.

Je me pose impec et je dois dire que je jubile, je m'amuse!

 

Allez, je reprends l'ascenceur qui va me mener 500 mètres plus haut.

Je reviens verticale et je m'élance à nouveau sur ce toboggan invisible qui mène jusqu'au seuil de piste.

Yes! Impeccable.

 

Je termine par un dernier tour de piste, histoire d'admirer le magnifique coucher de soleil.

Rhaaa, encore un petit vol du soir comme je les aime!

 

Dire qu'il va me falloir patienter deux semaines avant de remettre ça....

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 21:37

Enfin! J'ai pu faire ma première nav de l'année.

Il s'agit d'une des navs annulées pour cause météo l'an dernier: un tour sur le Nord Cotentin et les plages du Débarquement.

Après avoir étudié la météo, je décide que ça devrait le faire. C'est CAVOK où on va mais par contre il pourrait y avoir des averses au retour.

 

Au décollage en effet c'est pas joli sur Cancale, mais devant nous la visi est magnifique.

On passe Granville et on voit bientôt Jersey où Hervé va avec son école mardi

2011 04 03 1825

 

Jersey:

2011 04 03 1840

 

Hervé mitraille:

2011 04 03 1830

 

 

Je dois descendre un peu pour traverser le Cotentin.

Ca turbule gentiment sous les cumulus.

Arrivé vers Carentan, ça se dégage complètement et c'est un grand ciel bleu qui nous accueille.

Nous passons Sainte-Mère Eglise, puis nous longeons Utah Beach.

Des épaves sont encore visibles hors de l'eau:

2011 04 03 1852

 

2011 04 03 1854

 

Sur le chemin d'Omaha Beach, nous passons la pointe du Hoc:

2011 04 03 1858

 

Et le cimetière Américain de Colleville:

2011 04 03 1864

 

Arrivés à Port en Bessin, je décide de poursuivre jusqu'à Arromanches:

2011 04 03 1870

 

2011 04 03 1876

 

Nous faisons demi-tour et arrivés à Port en Bessin nous prenons un cap vers Avranches.

Peu à peu je vois Hervé ne plus regarder le paysage. Il regarde l'intérieur de l'avion et s'endort presque:

2011 04 03 1878

 

A partir de Villedieu, le temps se gâte.

C'est très sombre devant, sur notre chemin. Alors qu'à droite le temps est clair et on voit nettement le rocher de Tombelaine.

Si ça ne passe pas devant on ira sur Granville attendre que ça s'améliore.

J'apprendrai à mon retour qu'au club on me suivait quasiment en direct via ma page de tracking Instamapper, dont j'ai confié les codes d'accès aux instructeurs, inquiets de me savoir en l'air avec la mauvaise météo qui sévissai sur le terrain. M'étonnerait pas que certains FI utilisent un jour pour suivre leurs élèves pilotes en nav solo .

On voit à travers l'averse alors je décide de continuer.

Je demande le vent en arrivant. Il est de 15kt dans l'axe. Ca va le faire.

Il pleut de plus en plus et je dois descendre un peu.

Verticale 1000ft et circuit court, j'ai pas trop envie que ça empire plus.

Finale pile poil et posé comme une fleur avec un deux points une roue du train principal + roulette dont j'ai le secret  . Y'avait quand même un poil de vent de travers.

C'est mon premier posé sous la pluie et sur la bande en dur avec cet avion (j'ai appris à voler en Bretagne alors voler sous la pluie je connais un peu...)

 

En tout cas ce furent presque deux heures de vol très sympathique.

Va falloir retourner dans le coin, bientôt car y'a encore des trucs à voir du ciel.

 

Si tout va bien le week-end prochain on va essayer de faire un vol à l'aube pour changer.

 

La trace du vol enregistrée par OruxMaps:

trace plages deb

 

Et la trace enregistrée et publiée en direct via instamapper  (réglé à 1 point toutes les minutes):

instamapper

Repost 0
Published by pilotaillon - dans navigation
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:44

Les jours sont enfin assez longs pour pouvoir aller voler après le boulot.

J'avais les ailes qui me démangeaient alors j'en ai profité pour aller faire un tour sur la baie du Mont.

 

2011-03-25 18.35.07

 

La point du Groin se dessine dans la brume:

2011-03-25 18.40.23

 

Je longe la limite de l'estran en survolant les bouchots:

2011-03-25 18.44.05

 

 

2011-03-25 18.44.24

Ca s'égoutte lentement depuis la grande marée de Lundi:

2011-03-25 18.51.43

 

Va encore falloir attendre un peu pour que l'herbe redevienne praticable:

2011-03-25 18.52.37

 

2011-03-25 18.54.36

 

Et voilà! De retour d'une demi-heure à flâner sur la baie...

2011-03-25 19.03.31

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 20:57

...radio-commandé est un joli Night Vapor.

Une libellule de 16 grammes que je me suis offerte pour mon anniversaire (oui, à défaut de pouvoir m'acheter un vrai avion...).

 

Il est sympathique:

DSCF0891

 

Et il vole plutôt bien:

DSCF0885

Il est en fibre de carbone et entoilé d'une matière plastique fine et assez résistante.

 

En plus on peut faire du vol de nuit car il est éclairé:

2011 03 17 1766

 

2011 03 17 1767

 

 

Quelques secondes de vidéo de vol de nuit dans la cour:

 


 

Ca nous fait 4 machines volantes radio-commandées à la maison

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 21:48

Tous les pilotes connaissent le manque de fiabilité des balises de détresse qui équipent les avions légers.

L'avion sur lequel je vole le plus souvent est équipé d'une balise portable. Je l'ai généralement autour du cou lorsque je vole. Mais même s'il suffit de déplier son antenne pour l'activer, je ne suis pas sûr d'avoir la présence d'esprit de le faire en cas de problème en vol (encore faut-il en avoir le temps).

 

C'est la raison pour laquelle depuis que j'ai un smartphone je me suis mis à chercher un complément à ce système, sous la forme d'un traceur GPS qui envoie sa position régulièrement via le réseau GSM/3G.

 

Après avoir essayé divers systèmes, mon choix s'est porté sur InstaMapper .

C'est un outil gratuit et très performant.

Mes critères de choix sont

  • Faible consommation électrique
  • Possibilités de paramétrage
  • Accès restreint à la page donnant ma position

Le logiciel est très paramétrabe, en particulier sur la période  d'envoi des positions.

Pour ménager la conso électrique du GPS il est recommandé d'attendre plus de 2 minutes entre 2 envois de position.

Je le règle à 5 minutes quand je ne vole pas, et à 1 minute quand je vole.

 

En cas de perte du réseau GSM, le logiciel mémorise 10 positions (réglable) et les envoie dès qu'un réseau est disponible.

 

Lors de mon vol d'aujourd'hui par exemple, voilà la trace obtenue sur le site d'InstaMapper. Notez que comme je le garde toujours en fonction, on a aussi la trace de mon trajet en voiture:

 

instamapper1

 

Cette page est privée et seul moi y ai accès.

 

Pour mes proches et bientôt pour les responsables de l'aéroclub qui je l'espère n'auront jamais à devoir y accéder, j'ai une page HTML en accès restreint qui propose une carte avec mes dernières positions connues (nombre de positions limité).

Dans un autre domaine j'utilise aussi ce système pour que mes proches ne s'inquiètent pas lors de trajets sur la route.

 

On peut aussi y trouver un autre usage: permettre de fournir des traces GPS à une administration en cas d'accusation injustifiée  de pénétration de zone interdite. Les données sont envoyées par le logiciel et ne sont pas modifiables par l'utilisateur, contrairement à une trace GPS extraite d'un GPS.

 

En conclusion je dirai que je trouve ce système très intéressant, à condition qu'on vole dans une zone couverte par le réseau GSM. C'est mon cas, ça tombe bien. Je ne ferais pas confiance à ce système pour me retrouver en zone inhospitalière ou montagneuse. Enfin c'est un complément intéressant.

 

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 21:05

Aujourd'hui j'avais prévu un petit vol local avec Hervé.

Après avoir attendu que ça se lève, nous voilà alignés en 04 prêts au départ.

Puissance, ok, badin actif, 50Km/h je mets en ligne de vol doucement et je trouve que l'avion décolle tout seul aujourd'hui.

Je prends ma vitesse de montée mais je remarque tout de suite que quelque chose ne va pas avec le badin : il est très instable. Il fait des sauts de 30 Km/h sans raison.

 

Je demande à Hervé de vérifier que toutes les flammes sont bien dans l'avion, pris d'un doute. Mais elles sont bien là toutes les 3. Bizarre...

En croisière le badin semble indiquer la bonne vitesse mais je remarque qu'il diminue progressivement d'envion 10Km/h puis revient soudainement à sa position d'origine.

 

Je ne suis pas très tranquille à l'idée de me poser sans badin sur la bande en dur. C'est la première fois que je regrette qu'il n'y ait pas d'avertisseur de décrochage sur cet avion.

 

Le temps se dégage mais je ne profite pas vraiment du vol..

 

P1040348

 

 

Demi-tour sur Champeaux.  Je monte un peu et je vérifie le badin en faisant un peu de vol lent: réduction, réchauffe, un cran de volets et vol à 120 Km/h. L'aiguille n'a pas le mouvement doux habituel mais elle semble se stabiliser à la bonne valeur, l'avion semble avoir son comportement habituel à cette vitesse. Je guette un éventuel buffeting.

 

Je remets les gaz et annonce à Hervé qu'on retourne se poser. Il est déçu de se poser si tôt mais je lui dis que ce badin capricieux m'embête.

 

P1040345

 

 

Pendant l'approche, plus la vitesse diminue, plus le badin devient erratique. Il diminue brusquement de 20 à 30Km/h pour ensuite remonter à sa valeur précédente!

 

Bon, eh bien on va se passer de ses services alors!

Dire que lors de ma dernière séance de double je disais à mon instructeur qu'il serait bien de faire une simulation de panne de badin au cas où, parce que je n'ai jamais pratiqué la chose (ni même pendant ma formation...).

 

Je vire en finale avec une bonne marge de vitesse et une inclinaison réduite et j'affiche le régime habituel en finale.

Il y a un peu de vent, de travers gauche.

Le badin est à 120 Km/h, quand il se stabilise, mais je décide de ne pas lui faire confiance et de garder de la marge pour ne pas risquer un décrochage en finale.

 

Avec 400*10m de bande en dur, à mon avis ça risque de se terminer sur la partie en herbe.

 

En courte, d'après le défilement du sol je me juge un peu rapide, je coupe les gaz et débute mon arrondi.

En effet l'oiseau ne veut pas se poser, je bouffe de la piste. En temps normal j'aurais remis les gaz.

Je rebondis très légèrement, parviens à éviter la sortie de bande en dur à gauche (y'a du vent de travers et 10m c'est pas large) et quand la trajectoire est maitrisée je commence à freiner en indiquant à Hervé "on va sortir, mais c'est pas grave".

 

L'herbe n'est pas trop humide à cet endroit.

Manquait une quarantaine de mètres.

 

C'est la première fois qu'une fois posé je n'ai pas envie de redécoller!...

 

D'après notre mécano c'est une bulle d'eau dans le circuit du badin qui cause le problème. L'avion est en visite la semaine prochaine,  une bonne occasion pour régler ça.

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 18:32

Ajourd'hui une nouvelle maquette a pris place parmi mes autres avions.

Il s'agit d'une Caravelle, maquette originale Heller chinée par mes beaux-parents.

 

Je l'ai peinte en blanc et j'y ai installé 2 leds à l'intérieur.

 

2011 03 06 1752

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 21:12

Marée de 115 aujourd'hui, il fallait s'y attendre, le terrain est sous l'eau:

2011 02 20 1710

 

Mais on a connu pire, y'a encore de la marge sur le parking (parfois les tables sont recouvertes!):

 

2011 02 20 1711

 

Je profite de ce jour non-volable pour transformer l'Emeraude en simulateur de vol.

C'est un projet pour les prochaines portes ouvertes.

Cette semaine j'ai fait un panel pour avoir les instruments principaux fonctionnels. J'ai repris la position des instruments de l'avion.

J'utilise aussi Maxivista pour pouvoir étendre le bureau de mon PC portable sur un autre ordinateur.

 

Vous pouvez voir une wiimote fixée à la commande des volets. J'utilse son accéléromètre pour détecter la position des volets ainsi que ses boutons pour commander certaines actions de flight-sim (point de vue et réinitialisation du vol).

J'utilise aussi le nunchuk comme commande de gaz et gouverne de direction pour se diriger au sol.

 

2011 02 20 1712

 

J'ai une wiimote sur un aileron ainsi qu'une autre sur la gouverne de profondeur, pour en mesurer la position:

2011 02 20 1714

 

Pour envoyer le tout dans Flight-Sim j'utilise le programmateur d'entré-sortie Glovepie avec un script maison qui lit et traite le signal de position des wiimotes et pilote un joystick virtuel créé par le logiciel PPJoy.

 

Côté flight-sim il faut ensuite affecter les différentes commandes à ce joystick virtuel et étalonner le tout.

 

Ca fait un peu de boulot mais c'est très volable.

 

Avec le vidéo-projecteur et le son ça devrait le faire grave .

 

N'empêche que j'ai pu survoler la baie ainsi, dans "mon" avion, sans quitter le hangar. J'ai même pu le poser pas trop mal (c'est bien plus facile de le poser en vrai!).

 

 

Les oiseaux nous ont nargué toute la journée! :

2011 02 20 1723

 

J'en ai aussi profité pour essayer un truc dont je vous reparlerai: une couche pour le navigateur de réalité virtuelle Layar qui permet de localiser et d'afficher certaines infos sur les aérodromes et les bases ULM.

Petite photo en avant-première avec les infos affichées pour Avranches:

2011 02 20 1724

 

Je suis resté jusqu'au coucher de soleil pour faire encore quelques photos de ce bien bel endroit :

http://img4.hostingpics.net/pics/493183BumBumTide.jpg

 

 

Mais bon c'est pas tout ça mais je suis en manque...j'ai les ailes qui me démangent.

Si tout va bien je devrais pouvoir m'enfuir tôt du boulot vendredi pour un p'tit vol au coucher du soleil.

Repost 0
Published by pilotaillon
commenter cet article