Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Mon Aéroclub

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 13:27
Il y a 6 jours j'apprenais que j'allais passer la semaine à Boulder, près de Denver, au Colorado.
Je profite d'une insomnie due au décalage horaire pour poster quelques photos prises pendant le vol.

Levé 4h25 pour prendre l'avion à 6h25 à Rennes.
Par chance, l'avion décolle à l'heure.
Malheureusement nous devons nous ré-enregistrer à Paris et passer le filtre de sécurité où sévissent des brutes épaisses frustres et malpolies (on en a honte pour notre beau Pays....), ce qui nous vaut 2 fois 1h de queue et encore près d'1h d'attente.

Enfin avec un peu de retard, nous voilà dans un B767 d'American Airlines, partis pour 10h de vol jusqu'à Dallas.
le CDB nous annonce 40 minutes de retard dûes aux forts vents contraires et à notre léger retard au départ.
La correspondance à Dallas s'annonce trèèès speed avec tout juste 1h pour passer l'immigration, récupérer les bagages et les transférer sur un autre tapis, passer la douane et rejoindre le terminal.
Généralement il faut un tout petit peu plus d'1h (ils sont bien plus efficaces et sympathiques que les agents français!).

Enfin je préviens mon collègue que ça risque être un peu speed mais on avisera sur place.

30 minutes à peine après avoir décollé, nous atteignons la Manche, quelque part sur les côtes Normandes.

Image hébergée par servimg.com

Je suis bien sûr scotché au hublot.
Il y a de bons gros cumulus bien cotonneux sur l'Angleterre. J'adore voir les nuages d'en haut!

Image hébergée par servimg.com

J'observe la mer à travers les trous des nuages, tout en prenant mon déjeuner.
J'ai souvent la tête en l'air en déjeunant, et là je l'ai vers le bas à admirer le paysage!

J'aperçois la côte Sud de l'Islande, avec ce qui semble être des icebergs. Mais la photo n'est pas très réussie.
Puis le ciel s'éclaircit.
Tout n'est que bleu. Notre ombre avec notre trainée de condensation est même visible sur la mer!
Pourtant nous sommes à près de 11Km d'altitude. J'imagine qu'elle se reflète plutôt sur la brume.
En tout cas elle nous suit! :-)

Image hébergée par servimg.com

Je lutte contre le sommeil. Je ne veux pas rater l'arrivée sur le Groenland qui promet d'être magnifique avec ce temps.
J'ai du mal à rester éveillé, mais ça en vallait la peine, car le Groenland apparait bientôt. C'est la première fois que je suis aussi bien placé dans l'avion pour observer le paysage (j'ai un siège hublot côté droit).

Image hébergée par servimg.com

Pour moi c'est vraiment magique d'être assis là à 11km de haut, filant à plus de 800Km/h, en train d'observer ce spectacle qui défile sous moi.
L'endroit est très inhospitalier, mais magnifique avec ces glaciers et icebergs.
Je suis toujours aussi surpris de voir aussi peu de monde profiter du spectacle...

Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com

J'essaie de zoomer sur un iceberg, mais mon APN n'a pas un fort zoom optique alors le résultat est assez moyen.

Image hébergée par servimg.com

Le sol monte vite et se transforme en un immense plateau neigeux que l'on confond facilement avec une couche de nuages.

J'observe les glaciers qui coulent du plateau vers la mer.
Image hébergée par servimg.com

Je finis par m'endormir quelques instants. Mais le vacarme du B767 ne m'aide pas vraiment. J'aurais dû amener mes bouchons d'oreille.

Je me réveille alors que nous survolons la côte Nord-Est du Canada.

Image hébergée par servimg.com

L'endroit est glacial.
De la roche et des lacs gelés. Immenses.

J'arrive à saisir un lac glacé. On voit bien les fractures de la glace.
Image hébergée par servimg.com

Nous arrivons ensuite sur la Baie d'Hudson.
C'est en fait un véritable océan intérieur. Je n'ai pas encore vu une trace de civilisation au sol.
Aucune route, aucune ville.

Image hébergée par servimg.com

Puis nous survolons le Québec et enfin le Nord des USA.
Comment reconnaître les USA vus du ciel? Les routes tirées au cordeau à angle droit!
Image hébergée par servimg.com

Les Grandes Plaines défilent sous nos ailes, à perte de vue!
Je plains les pilotes VFR dans le coin, ça doit être d'un monotone à mourir!
Déjà à plus de 800 Km/h c'est long! :-)

Image hébergée par servimg.com

Nous obliquons vers le Sud. Notre trajectoire est un mélange de "Grand Cercle" orthodromique et de contraintes ETOPS (Extended Twin Engine Operations ou un truc du genre).

Je suis toujours scotché au hublot à observer le paysage qui change peu à peu.
Nous avons beaucoup de vent de face, et même une dérive que j'estime à 20° environ!
Comment? Simple: nous avançons parallèlement  à une route au sol, et cette route fait un angle de 20° environ avec la base de mon hublot.

Image hébergée par servimg.com

Forcément j'en profite pour repérer les aérodrômes.
Quasiment chaque agglomération un peu importante en dispose.

Image hébergée par servimg.com

Nous arrivons enfin sur le Texas. Et ç n'est pas une légende, le sol se jonche de puits de pétrole.
Il y a des pompes partout. Mais ça ne rend pas en photo de si haut.

Je dois éteindre mon APN pour l'arrivée sur Dallas.

Ah.. Da-llas, ton univers impitoya-able
Da-llas, qui nous a fait rater notre avion!

C'est pas faute d'avoir speedé mais il nous manquait 5 minutes.
Enfin un autre vol pour Denver commence à embarquer dans 15 minutes alors c'est pas bien grave.

Malheureusement ce changement d'avion m'a fait perdre ma place côté hublot.
De toutes façons le temps est très couvert et nous arriverons de nuit sous une pluie battante.
Et c'est pas du crachin Breton mais de la pluie bien drue! :-)

Les bagages ont miraculeusement suivi et vu qu'ils arrivent avec notre vol et pas le précédent quelque chose me dit qu'ils n'auraient pas suivi si on avait pris le vol prévu.

Reste à prendre la navette pour le loueur de voitures (là aussi ils sont très efficaces).
Et nous voilà parti pour environ 45 minutes de route.

Je commence à connaitre la route, les lieux me deviennent familiers.

Et c'est très exactement 24h après m'être levé (un peu plus pour mon collègue), et après avoir parcouru un peu plus de 9000Km que nous arrivons sur le parking de l'hôtel.

Inutile de dire que nous avons apprécié une bonne bière et un bon gros steack frite au resto australien en face de l'hôtel.

Manque de bol je croyais faire une bonne nuit et 3h après m'être couché j'étais réveillé. Alors autant en profiter pour blogouner :-)

Trace du vol jusqu'à Dallas, pour la partie disponible sur FlightAware:


Vol Dallas-Denver effectué en MD80:


J'espère pouvor faire des photos du départ de Denver car le coin est semi-désertique, quelque peu impressionnant. C'est l'Ouest Américain, juste au Sud de ce que les locaux appellent "Cowboy Land", le Wyoming.

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans voyages
commenter cet article

commentaires

Nicolas B. 30/10/2008 20:11

"... où sévissent des brutes épaisses frustres et malpolies (on en a honte pour notre beau Pays....) ..." ? Ils sont comme ça mes collègues de Paris ? Je ne pense pas qu'ils le soient tous dans tous les aéroports, enfin je ne crois pas... :-)

Aurélien 21/10/2008 14:54

Survoler en ce moment le canada est peut-être monotone (quoique), mais cela doit rester superbe, surtout actuellement pendant la saison de l'été indien !Aurélien