Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndication

Recherche

Terrains Fréquentés

 

Cliquer sur l'image


Archives

Mon Aéroclub

5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 09:49

Généralement j'évite de parler de ma passion pour l'aviation avec les gens que je rencontre.

Ca intéresse peu et vous savez, les stéréotypes du pilote d'avion...

Bref, il y a quelques mois j'ai rencontré une personne, le genre de personne qu'on a l'impression

d'avoir toujours connu alors qu'on ne se connait que depuis quelques heures. 

Rien d'aéro mais une passion commune pour la musique (je suis depuis peu le bassiste de son groupe).

Au hasard d'une discussion je viens à évoquer le fait qu'il y a deux semaines je me suis fait une tendinite à l'épaule en déplaçant un avion sur un parking.

Et là contre toute attente j'ai droit à un "ah, un avion, tu m'intéresses!".

 

Il n'en fallait pas plus pour que je devienne intarissable sur le sujet.

Et il n'a pas fallu longtemps pour qu'on s'envoie en l'air ensemble.

 

Mon ami a contracté le virus d'une bien originale manière: 

En 1968 alors qu'il était en CP le directeur de son école primaire avait pour habitude en fin d'année

d'emmener en avion les deux meilleurs élèves de sa classe. Et à l'époque à ce qu'il m'a dit ça motivait les élèves!

Jusqu'à hier soir il n'avait pas revolé en avion léger depuis cette époque mais en a gardé un goût certain pour tout ce qui vole.

Tout comme lui c'est un baptème de l'air offert par mon grand-père alors que j'avais 5 ans qui a éveillé mon intérêt pour les avions ; et c'est ma découverte de la pilotlist en 2001 et les vols partagés avec les colibris qui ont fait que j'ai passé un jour le PPL.

Il ne faut jamais sous-estimer l'effet d'un baptème de l'air sur un jeune enfant 

 

Hier soir nous avions donc rendez-vous à Avranches pour un vol du soir en direction de la côte d'Emeraude.

Le genre de vol que j'aime offrir à mes amis.

Je lui explique la prévol, les procédures, et nous voilà partis.

 

Arrivés sur la Rance j'apprends qu'il est originaire du coin.

Il voit les lieux de son enfance depuis le ciel pour la première fois, me raconte ses souvenirs.

Je surveille le compte à rebours sur l'Efis qui m'indique le nombre de minutes restantes avant le coucher du soleil et je décide de prolonger un peu jusqu'à Saint-Jacut.

Le ciel est limpide, pas la moindre turbulence. Une montgolfière et un autre avion profitent du paysage.

Le contrôleur bienveillant nous laisse libres de nos mouvements.

 

Arrivés à la pointe de Groin je lui laisse les commandes pour le retour, et là, ça leur fait toujours ça:

Des étoiles dans les yeux et un sourire jusqu'aux oreilles!

Je lui explique comment tenir l'assiette, comment virer et nous rentrons par le chemin des écoliers (en évitant la ligne droite).

La lumière du couchant est magnifique sur la baie et au bout d'une heure de balade je pose l'Emeraude comme une fleur dans son écrin de verdure. C'est pas tous les jours que je le pose aussi bien!

BumBumSunSetAgain.jpg

Nous sommes restés de longues minutes à boire un verre et regarder la nuit tomber sur le Mont Saint-Michel illuminé.

Mon ami n'aura probablement jamais les moyens de se payer le PPL mais une chose est sûre: ça n'est pas le dernier vol que nous faisons ensemble!

Partager cet article

Repost 0
Published by pilotaillon - dans best of
commenter cet article

commentaires